Coursives des arènes de Fréjus
La Poze
Historic site and monument

Amphithéâtre romain ou Arènes

Fièrement dressé aux abords de la ville, l’amphithéâtre romain de Fréjus s’impose comme un des monuments emblématiques de Fréjus.

Description

En 1837, à la suite de la demande de Prosper Mérimée, alors Inspecteur Général des Monuments Historiques, une liste de monuments est dressée dans chaque département. En 1840, une première liste de ce genre en France est donc établie, l’Amphithéâtre de Fréjus en fait partie. C’est l’un des plus anciens de la Gaule (sur la trentaine référencés). L’Amphithéâtre de Fréjus partiellement fouillé en 1828 est totalement dégagé en 1960 après la catastrophe de Malpasset.

La datation du monument est difficile. Certainement construit après le Colisée de Rome (80), d’après quelques critères généraux : structure, conception de la façade, briques estampillées, il peut être daté de la fin du 1er siècle ap.J.C.

Il est implanté extra-muros, appuyé sur le flanc de la colline, certainement dans un but d’économie de matériaux.

Sa capacité s’étendait à 12000 spectateurs, contre 5000 aujourd’hui. Ses dimensions extérieures étaient de 112,75m sur 82,65m et l’arène 69,37m sur 39,17m, hauteur 21m et font de lui un amphithéâtre certes moins grand que celui de Nîmes mais plus vaste que celui de Nice.

Le parement du monument a été construit en grès vert du massif de l’Estérel. On trouve trace encore aujourd’hui des carrières utilisées, au lieu-dit de la Baume, sur la route de Bagnols en forêt. Malheureusement la façade a totalement disparu, ainsi que les gradins supérieurs.

Les voûtes des galeries reposent sur 2 rangs de briques (plusieurs portent la marque « CASTORIS », nom du fabriquant) et encore quelques murs de l’ambulacre et des murs rayonnants demeurent en grès.

Deux grandes ouvertures du grand axe et une petite latérale, donnaient sur l’arène (« arena » en latin signifie « sable »).

Lors des fouilles une fosse cruciforme au centre de l’arène dont la fonction n’a pas été déterminée, a été trouvée. Pour protéger les spectateurs du soleil le « Velum » sorte de bâche, fixée à une série de supports, souvent en bois, était déployée au-dessus des gradins

Jules Formigé, architecte en chef des monuments historiques au début du XXème siècle, précise que les colonnettes du Cloître de Fréjus ont été sciées dans les dalles de marbre blanc qui décoraient le podium, grand mur cernant l’arène.

On remarque également sous les gradins les entrées des « carceres » qui ont donné le nom français « incarcération » et qui servaient de cellules aux gladiateurs.

Les spectacles qui s’y déroulaient consistaient en des combats de gladiateurs (munera) ou des chasses aux

fauves (venationes), voire des combats entre gladiateurs et animaux ou entre animaux seulement appelés (bestiari), qui ont donné le nom français « bestiaire » ainsi qu’en des naumachies qui désignent des spectacles représentant des batailles navales.

Ruines célébrées par Victor Hugo lors de son passage à Fréjus en 1839 – (En voyage,Tome2). Il écrit à propos de l’amphithéâtre : « J’étais sur la place même ou se tordait il y a 2000 ans, les lions, les gladiateurs et les tigres. Il y pousse maintenant une herbe haute que broutait paisiblement autour de moi une troupe de chevaux maigres… »

Après l’antiquité on observe une dégradation progressive du monument, utilisé comme bastion, carrière de pierres, voir même de décharge. Durant des siècles le monument sert de carrière, ce qui explique en partie les multiples restaurations ou consolidations visibles aujourd’hui.

Après les restaurations des XIXème et XXème siècle, un projet de conservation et de valorisation est mis en place. Spectacles et Corridas ont lieu, même si depuis 2010 la mise à mort est interdite dans l’arène de Fréjus.

Après de nouvelles fouilles archéologique (2005 – 2008), Francesco Flavigny, architecte en chef des Monuments Historiques, décide de stopper les dégradations et de redonner une cohérence à cet édifice et aussi de lui permettre de retrouver sa fonction première de lieu de spectacle. Selon ses termes : « Le but de ce chantier est que l’édifice redevienne utilisable et que l’on arrête en parallèle la poursuite de la dégradation des structures…On parle d’une enveloppe protectrice qui planera au-dessus des ruines mais ne les cachera en rien ».

Further information

  • flag-FRFrench
  • Services : 
    Coach access
    Shop
    Set down on-site for groups
    Tourist brochures
    Tourist information
  • Equipments : 
    Parking nearby
    Car park
    Free car park
    Public WC
  • Environments : 
    Close to a public transportation
    Bus stop < 500 m
    Town location
    In the historic centre
    Station district
  • Activities : 
    Concert
Estérel Côte d'Azur depending on your mood
Weather
Sea side
Today
-- °C Wind : -- km/h
Tomorrow
-- °C Wind : -- km/h
After tomorrow
-- °C Wind : -- km/h
Hinterland
Today
-- °C Wind : -- km/h
Tomorrow
-- °C Wind : -- km/h
After tomorrow
-- °C Wind : -- km/h
Water temperature
Fréjus -- °C
Saint-Raphaël -- °C
Les Issambres -- °C
+
-

Clic on areas to zoom in

Clear map
Dark map
Map zone 1
Map zone 2
Map zone 3
Map zone 4
Map zone 5
Map zone 7
Map zone 6
Map zone 8
pays de fayence - nord

Fayence area

The Pays de Fayence (Fayence district) has many great provencal villages. All of them have a particularity such as the view from Mons or the artistic streets of Tourrettes. Do no forget to stop in Seillans that has the label of "Most beautiful village in France"

Go back to map
pays de fayence - sud

Fayence area

North of the A8 motorway, you will find the Pays de Fayence. Saint-Cassien lake, a real oasis of freshness in the Var, awaits you! Take a break at the Lake House before visiting the villages of Bagnols-en-Forêt, St-Paul-en-Forêt or Tanneron.

Go back to map
roquebrune sur argens - la bouverie

Roquebrune-sur-Argens

The city of Roquebrune-sur-Argens is the most westerly of the destination. It includes three districts: La Bouverie, at the foot of Gorges du Blavet; The village, overlooked by its magnificent rock, and Les Issambres, with its nautical activities by the sea.

Go back to map
les adrets de l'esterel

Les Adrets de l'Estérel

Les Adrets de l'Estérel is a small town located at the extreme southeastern Var. Bordering the Maritimes Alpes, it is composed of large green forests. The town overlooks the bay of Cannes and has an exceptional view on the Lérins Islands and the Corniche de l'Estérel.

Go back to map
village de puget sur argens

Puget sur Argens

Puget sur Argens is a small village located in the middle of many wineries. Its commercial area, near the village, includes many shopping center. North of the village, the Bois du Defens give rise to several walks.

Go back to map
roquebrune-sur-argens - les issambres

Les Issambres

Welcome to Les Issambres, the district of Roquebrune-sur-Argens located on the coast. True paradise with its 8 km of beaches and creeks, this family seaside resort, already frequented at the time by the Romans, is located between the Gulf of Saint-Tropez and Fréjus-Saint Raphaël.

Go back to map
ville de frejus - saint-aygulf

Fréjus

Frejus, located halfway between Cannes and Saint-Tropez, is at the heart of the Côte d'Azur. Based on a sandstone buttress of the Esterel massif, the town dominates the valleys of Argens and Reyran. Frejus has the appearance of a small Provencal town whose new districts extend to the sea.

Go back to map
saint-raphael - massif de l'esterel

Saint-Raphaël

65km from Nice Côte d'Azur International Airport, Saint-Raphaël is located between Cannes and Saint-Tropez. This seaside resort on the Mediterranean coast is at the bottom of the great Esterel mountains. Saint Raphael, whose city center is by the sea, is divided into different neighborhoods that have all their characteristics and their personalities.

Go back to map
Fayence areaFayence areaRoquebrune-sur-ArgensLes Adrets de l'EstérelPuget sur ArgensLes IssambresFréjusSaint-Raphaël
Webcams
Subscribe to our newsletter